Enseignement

A l'échelle de la masse et du volume, l'homme n'est rien : une poussière infime dans un espace sans borne. Mais selon le critère beaucoup plus significatif de l'organisation, il se situe très haut. A notre connaissance, il occupe l'échelon le plus élevé, celui d'où on peut voir l'univers et se poser des questions sur son origine et sur son avenir. Personne avant nous - du moins sur notre planète -, n'a pu accéder à ces interrogations.

Avec les nébuleuses et les atomes, avec tout ce qui existe, nous sommes engagés dans cette vaste expérience d'organisation de la matière. Loin d'être étrangers à l'univers nous nous insérons dans une aventure qui se poursuit sur des distances de milliards d'années-lumières. Nous sommes les enfants d'un cosmos qui nous a donné naissance après une grossesse de quinze milliards d'années. Comme dans la tradition hindouiste, les pierres et les étoiles sont nos soeurs. Et nous découvrons notre dépendance par rapport à tous les vivants, végétaux et animaux, qui ont participé à l'élaboration de notre fertile biosphère.

(L'epsace prend la forme de mon regard - © Hubert REEVES)